FCF Condé : site officiel du club de foot de CONDE SUR NOIREAU - footeo

Battues 2 à 1 les condéennes piétinent au classement

17 novembre 2014 - 14:44

En nocturne à Rouen sur le beau stade DIOCHON les condéennes n’ont pas réussi à ramener un match nul pourtant équitable.

Les locales annoncent la couleur dès les premières minutes ou il fallut tout le talent de la gardienne condéenne Marion LEPOULTIER pour anéantir l’ouverture du score. Les bas normandes s’organisent et finissent par trouver l’ouverture sur une passe millimétrée au sol de Virginie COUILLARD à Caroline DELUCA qui ouvre la marque. Piquées au vif les rouennaises accentuent la pression et voient quatre minutes plus tard une frappe s’écraser sur la transversale condéenne. A la 31’ un cafouillage dans la surface de réparation des calvadosiennes, un ballon finalement capté par la gardienne qui entend, à la grande stupeur des bas normandes l’arbitre monsieur ‘’Benet’’ siffler et après avoir parlementé avec les condéennes et son arbitre de touche, il désigne le point de pénalty.(?) Pause 1 à 1.

Une seconde période avec des fautes de part et d’autres sifflées quelques fois au grès du vent pour l’une ou l’autre équipe. En fin de rencontre, les rouennaises mieux organisées ont su tirer leur épingle du jeu en marquant pendant les arrêts de jeu (93’) le but victorieux. La défense condéenne cherchant les milieux de terrains oubliant de revenir défendre pour au moins bénéficier d’un match nul. Le Président ELISABETH désabusé de l’arbitrage « Les rencontres féminines sont de même importance que celle des garçons. Merci à la F.F.F de désigner des arbitres autre qu’un ‘’Bénet‘’. Les filles ont en horreur l’injustice flagrante. En plus d’un pénalty imaginaire, il revient à une faute en milieu de terrain coupant un avantage sérieux. Sur quelques fautes les joueuses s’interrogeaient à qui bénéficiait le coup de sifflet ? heureusement….. qu’il avaient affaire à des filles ! Il parait ? d’après les pontifes, sur une saison les erreurs d’arbitrages s’équilibrent. ???? Enfin …….Mis à part de subir aveuglément ! on ne peut rien faire face à l’incapacité d’un arbitre …………. ».

Les condéennes recevront dimanche 23 novembre au stade GOSSART de Condé sur Noireau à

14 h 30 (horaires d’hiver) le leader YSEURE. Formation reléguée de première division qui nourrit l’espoir de rejoindre le royaume de l’Elite en fin de saison.

Merci d’avance de venir encourager les condéennes qui auront besoin de votre soutien.

Commentaires